En fin d’année, il revient courir sur la piste de la « Cipale » des « américaines » dans lesquelles il lui arrive de battre à nouveau Pierre TRENTIN, dans les sprints, de même Daniel MORELON (nouvelle star de la vitesse - triple Champion Olympique, septuple Champion du Monde). Il remporte la plupart de ces compétitions. Réputé quelque peu virtuose, il transmet son bagage technique à Alain VAN LANCKER et lui sert de « maître d’école » aux 6 jours de Gand en Belgique (2ème). Ce dernier deviendra le coureur de 6 jours professionnel français le plus adroit et le plus titré.