Totalement ignorée, en dehors de la Chine, l'auriculothérapie représentait les prémices d'une nouvelle thérapeutique qui concentre l’ensemble des méridiens d’acupuncture sur le pavillon de l’oreille. Elle sera dévoilée et développée en occident par le Dr. Paul NOGIER.

 

Celui-ci ira même jusqu’à découvrir de nouveaux points d’acupuncture dans le pavillon de l’oreille, outre la dizaine déjà référencée en médecine chinoise.

Bernard SAINZ participera à quelques-unes de ces recherches. Une grande première médicale en France.