Les laitages, notamment de vache, sont systématiquement recommandés aux enfants jusqu'à la fin de leur croissance par le corps médical traditionnel. Toutefois, il suffit d'observer la Nature pour s'apercevoir que cette idée reçue, qui fait pourtant école est absurde et aberrante. Aucun des autres mammifères (les femelles ont des mamelles) sur Terre ne nourrit ses progénitures avec du lait, après que lactation de la mère arrive à son terme.

 

Sauf notre espèce ... !!!

 

Et, c'est en l'absence totale de laitages, après le sevrage, qu'un éléphant fabrique du muscle, de l'os et même de l'ivoire. Et il n'y a pas plus dense en concentration de minéraux que l'ivoire. La démonstration est ainsi faite qu'un organisme est capable de prouesses physiologiques quand il est mis en situation de pleinement respecter les lois de la Nature.

De nos jours, de nombreux scientifiques considèrent qu'ils sont la cause de fréquentes pathologies, d'autant que la caséine de lait de vache devient incompatible avec le système enzymatique de l'adolescent et de l'adulte. Étant précisé que les intolérances au lactose (sucre du lait) sont également désormais bien connues.